14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 01:43

 Une fois n'est pas coutume, je vais vous faire écouter une musique plutôt que de vous écrire. Il est rare que j'apprécie une musique aussi douce, chantée par une jeune fille qui plus est, mais cette chanson remue quelque chose en moi, peut-être simplement des souvenirs de mes états d'âmes d'enfance... Bref, cette petite chanson toute simple me parle, à moi l'amatrice de rock brutal et dynamique, de métal bizarre ! (Et je vous met la traduction française en dessous, comme je suis gentille. =D)

 

 

 

 

 

Sous les herbes folles, moi j’ai grandi.
Je suis une enfant ordinaire, plutôt jolie.
Petite fille rêvant d’ailleurs,
Ici pas très loin de vous.


Parfois je soupire et souvent je me dis,
J’aimerais tant voir la vie en grand !

 

Les cheveux froissé par le vent,
Fendre l’air comme un oiseau blanc.
Sentir enfin ton regard, sur moi.
Derrière ces murs je sais qu’il y a la mer
Des papillons un grand livre ouvert.
Mais y a-t-il quelqu’un quelque part,
Pour moi.

 

Sous les herbes folle, j’écoute la pluie.
Le temps, s’écoule ordinaire, moi je m’ennuie.
A chaque pas suivre nos coeurs,
Je veux suivre mon coeur.
J’attends, souvent je me dit,
Si j’avais des ailes si j’avais un ami,
La vie serais plus belle avec lui.

 

Les cheveux froissé par le vent,
J’irais voir les grands oiseaux blanc,
Je sentirais ton regard, sur moi.
Derrière ces murs je sais qu’il y a la mer,
Des papillons un grand livre ouvert.
Et toi là-bas quelque part,
Qui attend.

 

Les cheveux froissé par le vent,
J’irais voir les grands oiseaux blanc,
Je sentirais ton regard, sur moi.
Derrière ces murs je sais qu’il y a la mer,
Des papillons un grand livre ouvert.
Et toi là-bas quelque part,
Qui attend.

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 20:02

  Je raffole du chocolat et des noisettes, mais je déteste le chocolat à la noisette.

 

 Je suis un garçon manqué, mais j'adore me vernir les ongles, me maquiller les yeux, acheter des fringues et porter des décolletés/mini jupes/pantalons ultra moulants... En gros, être féminine (de temps à autres =D).

 

 J'ai souvent des avis très tranchés et trop sévères, pourtant je suis trop gentille et trop désireuse de ne pas heurter la sensibilité d'autrui, alors je suis souvent contrainte de garder mon opinion pour moi-même.

 

 Mais je suis également beaucoup trop honnête pour mon propre bien, car des fois, dire la vérité ne m'apporte pas que du positif. Je reste malgré tout persuadée que c'est la chose à faire, toujours.

 

 Je suis à la fois immensément mature (lucide vision du monde, capacité à prendre du recul, faire des concessions et conseiller/materner les autres, envie de fonder un foyer et gagner ma vie...) et immature (je veux juste jouer à longueur de journée, et qu'on prenne soin de moi).

 

 J'ai l'esprit ouvert je suis plutôt tolérante sur toutes sortes de choses, Je trouve que l'ésotérisme est une chose intéressante et à ne surtout pas prendre à la légère. Je suis passionnée par tout ce qui s'approche du virtuel, de l'onirique et du merveilleux, féerique. Cependant je suis profondément matérialiste et pragmatique, presque un peu cartésienne. Je ne peux réellement croire que ce que je vois, et je ne suis pas croyante : je suis agnostique. Je doute en étant persuadée qu'il n'y a de toute façon pas de réponse. Le réel est tout ce qui importe.

 

 Je veux être aimée et adorée de tout le monde, pourtant, au fond, je suis ardemment asociale et j'ai souvent besoin de solitude, et même, de distance... Et je déteste que l'attention se focalise sur ma personne.

 

 J'aime être originale et différente, pourtant, comme je viens de le dire, je n'aime guère attirer l'attention sur moi.

 

  Je m'attelle à sans cesse changer le cours de ma vie à coups d'importants bouleversements tous les deux ou trois ans, je clame que c'est ce qui me rend forte en enthousiaste, alors qu'une banale routine sans surprise est ce qui me rassure.

 

  Ecrire est mon seul talent, et je me refuse à le faire.

 

 

 Voilà ceux auxquels je pense sur le moment, certainement en ai-je oublié.

 

  Et vous, quels sont vos paradoxes ?

Partager cet article
Repost0
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 01:37

 

 Écrire n'est pas seulement un acte intellectuel et sensible, qui libère l'esprit et le cœur. Écrire est un acte physique. Tenir un crayon entre ses phalanges et laisser courir la mine sur le papier, le voir se noircir, sentir le grain de la feuille sous sa main... Ou encore entendre le léger cliquetis des touches du clavier, sentir leur fausse résistance sous ses doigts qui s'enfoncent dans l'objet comme dans du beurre fondu, voir l'écran se remplir lui aussi... Des sensations incomparables et délicieuses... C'est du pareil au même, les sens sont en action : la vue, le toucher, l'ouïe... Et les mots coulent aussi vite hors de moi, les mains s'agitent avec autant de frénésie. Dans le premier procédé, la création est plus crue, plus sensuelle, alors que dans le second, elle est tout de suite plus structurée, plus complète, mais pas moins satisfaisante... Tant qu'elle s'opère avec son ordinateur personnel. Je ne supporte pas d'écrire avec une autre machine que la mienne, et surtout, un autre clavier que le mien. Il est comme fait pour mes doigts, et ceux-ci courent sur le clavier avec célérité et efficacité, exactement comme si j'écrivais manuellement et que ma main s'enflammait à griffonner avec passion, sans relâche.

 

 J'ai évidemment commencé à écrire avec le crayon et le papier, puisque j'ai commencé à l'enfance, et j'ai longuement préféré cette méthode, je trouvais que c'était la seule manière valable pour les mots soient vrais, pour qu'ils sortent du cœur. Mais depuis que j'ai des ordinateurs à disposition, je me suis petit à petit habituée au fait de taper sur un clavier. De simple recopiage de textes finis à petits essais spécifiques, en passant par quelques exceptions à ma règle, peu à peu, l'écriture m'est venue de plus en plus naturellement par l'ordinateur, puis par l'ordinateur seulement. Actuellement, je n'écris plus mes textes que par ce biais. Je pense que mes billets sont aussi bons voire meilleurs que si je les écrivais à la main. De toute façon, en les recopiant, je ne pourrais m'empêcher de les modifier et de les compléter. Et le plus important : j'adore la sensation d'écrire à l'ordinateur, autant que j'aimais l'impression de petite transe que j'avais lorsque j'écrivais à la main.

 

 J'aime écrire, quel que ce soit le contenu et la méthode. J'aime cet acte, qu'il se concrétise avec un crayon et une feuille ou un clavier et un écran. Et j'aime ce qu'il en résulte, je me sens toujours apaisée et fière d'avoir créé un petit quelque chose. Au fond, tous les « écrivains » (terme large utilisé ici pour désigner toute personne aimant sincèrement écrire, qu'il le fasse bien ou mal, qu'il soit reconnu ou non) sont des narcissiques et des obsédés sensuels, non ? xD

Partager cet article
Repost0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 18:11

 Après ces deux petits articles légers et amusants (au moins pour moi niarf !), passons à la Culture ! Je vais vous faire part de mes dernières découvertes et coups de cœur dans mes domaines favoris, car les listes que j’avais fait partager (en page 2) datent d’il y a déjà 8 mois, et en 8 mois, on a le temps d’en avaler de la culture ! ^^

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

~ Livres :

 

 De ce coté, ce dont je suis la plus heureuse sont les deux beaux livres qu'on m'a offert récemment. Je n'ai malheureusement pas encore trouvé le temps de dépasser le stade du feuilletage, mais de toute manière je pense que je vais me les garder pour cet été, histoire de lire et regarder ça à tête reposée. Roh mais à force de bavarder je fais durer le suspense ! J'ai donc eu le plaisir de voir un bestiaire de monstres (de la part de mes parents) ainsi qu'un livre sur les dragons (venant de mon chéri) compléter ma petite collection aux cotés de mon atlas sur l'univers, du livre sur les diables, de celui sur les mythologies et enfin celui sur l'art de la fantasy. <3

 

 Robin Hobb ayant sorti une nouvelle saga (Les Cités des Anciens) se déroulant dans le même monde que celui de l'Assassin Royal et des Aventuriers de la mer, je me suis empressée d'acheter les deux premiers tomes (malgré le prix) et de les dévorer (malgré les livres de fac qui m'appellaient) ! Bien sur, je les ai trouvé géniaux, et j'ai hâte de lire le troisième. Dans le genre fantasy, ma grande découverte (à retardement) a été le Trône de fer, série atypique, sombre et dure, au ton résolument adulte et réaliste qui m'a énormément surprise. Enfin une saga med-fan qui n'est pas "mignonne" ! ^^" Je n'ai également lu que les deux premiers tomes pour le moment.

 

 Pour me détendre et me changer un peu des livres pour la fac, j'ai lu dans les transports en commun trois livres bien sympatoches (seulement trois oui, le plus souvent j'écoute de la musique ou je lis les fameux livres de fac...). Je place en tête Ce Cher Dexter, roman de Jeff Lindsay qui a inspiré les créateurs de la séries télévisée Dexter. J'ai beaucoup aimé le style drôle et dynamique de l'auteur, tout en découvrant un Dexter plus brute, plus hard que celui de la série. Ensuite Le Livre du Voyage de Bernard Werber, auteur controversé et souvent déprécié. Je n'avais encore jamais rien lu de lui, même pas Les Fourmis, son seul ouvrage encensé. Eh bien lire ce livre était une étrange mais plaisante expérience, puisqu'en réalité il ne raconte rien, c'est le livre qui parle à son lecteur. Une jolie métaphore de la lecture, quoique j'ai moins accroché au coté guide spirituel. -_- Et enfin, Dracula l'Immortel, qui est la suite du célèbre Dracula, oui oui, écrit par l'arrière petit neveu ou quelque chose comme cela. Une suite qui au moins constitue un bel hommage à l'oeuvre de Bram Stoker. 

 

 (Bon si on regarde, ça fait à peu près un livre par mois... Finalement c'est pas si mal étant donné le nombre faramineux de livres que je dois lire et relire et rerelire et étudier pour la fac !)

 

 Les livres de fac, parlons en ! Globalement je ne déteste rien de ce que je dois lire et étudier (sauf quelques exceptions, bien sur), mais je dois avouer que j'ai été bluffée le semestre dernier par une nouvelle de Balzac : le Chef d'Oeuvre Inconnu. Habituellement je n'aime pas cet auteur, mais cette courte nouvelle est magistrale, et je la conseille à n'importe qui aimant un tant soi peu l'art... Et je n'en dis pas plus pour ne pas tout gâcher. ^^ Autre découverte, ce semestre cette fois-ci : Albert Camus avec son dernier roman inachevé, le Premier Homme. Je ne l'avais encore jamais lu, car je pensais que ça ne me plairait pas spécialement, mais en fait j'ai adoré. Et j'ai été impressionnée par l'homme et ses mots. Il faut que j'en lise d'autres, histoire de savoir si ce brave homme va rejoindre les rangs de mes auteurs préférés, qui sont déjà foule ! ^^' Je suis également curieuse de lire les deux premiers volets de la trilogie de Jules Vallès (L'enfant, le Bachelier), ayant été grandement intéressée par la lecture de l'Insurgé, bien qu'elle ait été assez difficile. 

 

 Dernier point sur les livres avec l'Histoire. Avec un  grand H oui. Je me suis récemment découvert un grand intérêt pour l'Histoire, en lisant tout un bouquin de 500 pages sur l'histoire des Etats-Unis, ainsi qu'en faisant beaucoup de recherches sur les 18ème et 19ème siècle, afin de bien comprendre l'oeuvre de Vallès notamment. Je pense que lorsque mes études seront finies, je me ferais des révisioons d'histoire en autodidacte.

 

 Bref, ironiquement, je suis étudiante en Lettres et je n'ai pas le temps de lire. :p Si ça vous chante, voici ma liste  (qui fait deux pages xD) des livres qui m'attendent : link .

 

  Livre "non fac" en cours : La Lignée de Guillermo Del Toro (oui oui le réalisateur) et Chuck Hogan.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

~ Cinéma :

 

 Comme à l’accoutumée, j’ai regardé un nombre incalculable de films, et mes gouts n’ont pas changé depuis la dernière fois. J’ai juste envie de citer mes deux coups de cœurs de l’année 2011 (pour l’instant, donc), qui sont 127 heures et Fighter. Le premier est servi par un montage audio et vidéo impeccable et dynamique, avec un acteur époustouflant qui t'emmène avec lui dans son calvaire (qui a duré 127 heures, donc), tant qu'on finit par être totalement immergé dans l'action... Je vous jure qu'à la fin j'ai hurlé comme si c'était moi... Quant à Fighter, c'est un très beau film, magnifiquement joué également. Il s'inscrit dans la lignée de Million Dollar Baby et The Wrestler, sauf qu'il finit bien et n'est pas déprimant. ^^"

 

 Depuis quelques temps avec mon nours de ma vie, nous regardons sutout des documentaires, sur des sujets très variés : alimentation, galaxies, dinosaures, mammifères de la préhistoire, des glandus qui ne veulent pas travailler, la construction d'un hotel à Dubai (euh si si j'vous jure XD), sur l'Atlantide, sur les extra-terrestres, etc etc, et j'en passe ! Je crois qu'on a envie de se cultiver sur tout et rien sans trop se prendre la tête en ce moment.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

~ Séries :

 

  Là il y a un gros changement de mon coté. Moi qui n'était pas fan de séries et qui ne jurait que par Dexter comme série en cours, j'en ai découvert plusieurs que je trouve excellentes. Avec mon chéri on s'est avalé d'une traite les trois saisons de Breaking Bad. Impossible d'en décrocher tant c'est génial ! Ensuite, on s'est mis à V (deux saisons, et The Walking Dead (une saison). Il y a quelques jours, c'était au tour du premier épisode de la série du Trône de fer (adaptée du livre dont je parle plus haut). Ma foi, ça me semble très bien adapté d'autant que l'épisode est très clair et présente très bien ce qui est dense et confus dans l'épais livre. Nous avons encore bien d'autres séries qui pourraient être pas mal dans notre cape, donc je vous redonnerais des nouvelles. 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

~ Mangas, comics et jeux vidéos :

 

 Et oui, j'essaie de me remettre un peu à tout ça, même si ça n'est pas encore facile. J'ai prévu de rattraper mon retard en terme de mangas papier en m'achetant (dès que j'aurais un travail après l'obtention de ma licence, en juin si tout va bien) tous les mangas "cultes".

 

 Niveau comics, c'est avec la bd The Walkings Deads (comme la série, encore) que je me suis réapprochée de ce genre (je me souviens des comics Spiderman que je me faisais lire mon cousin-frère lorsque j'étais pitite ^^). Il s'agit d'une série très dure et très sombre dont j'attends de connaitre le dénouement avec impatience... Ce que j'aime dans cette histoire, ça n'est pas tant les zombies, mais la manière dont évoluent et agissent entre eux les personnages. Leur désespoir et leur déchéance est vraiment très bien mise en scène, avec maturité et réalisme (pas comme dans tous les films apocalyptiques ou tous les hommes redeviennent des bêtes en clin d'oeil, histoire de répondre au cliché "ouh que nous sommes michants ça fait peur !" ... pfeuh !).

 

 Je vais finir ce pavé nombriliste sur moi moi moi et moi par un genre que je n'avais pas encore abordé dans ce blog alors qu'il m'est cher : les jeux vidéos. Il y avait un petit moment que je n'en avais plus touché un, et je m'y suis remise (avec beaucoup de modération) depuis noël avec Arcanum, excellent rpg bac à sable sur PC. J'ai aussi profité de l'acquisition de la ps3 par mon père pour commencer Final Fantasy 13, mais je n'en suis encore qu'au tout début. Le rpg en jeu vidéo me manquait un peu, et il y en a des tas d'autres que j'ai envie de faire, mais le problème reste le temps. Moi, j'aime faire un jeu en mode geek. C'est à dire le commencer au jour 1 et l'avoir bouclé au jour 15, en ayant passé deux semaines de no-life devant mon écran, plusieurs heures d'affilée la nuit. Seulement, un je combats mes insomnies et mon rythme nocturne  avec succès depuis janvier, et deux avec la fac et mon chéri, il m'est désormais impossible de m'oublier et disparaitre pendant deux semaines le temps de torcher le jeu ! xD

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:20

  J'aimerais savoir créer des univers aussi riches et cohérents que ceux de Robin Hobb (Megan Lindholm). J'aimerais aussi savoir créer des personnages aussi attachants, profonds, nuancés et réalistes que les siens. J'aimerais savoir véhiculer d'aussi pertinents messages que les siens. J'aimerais être aussi douée qu'elle pour écrire sur les dragons. Bon certes, en matière d'univers et de persos je me débrouillais pas mal, mais pas autant qu'elle, ça c'est sur. Et en matière de messages et de dragons, j'ai toujours été très "cliché".

 

  J'aurais aimé réussir à innover autant Tolkien l'a fait il y a des années. J'aurais aimé inventer de vraies nouvelles choses, dont une langue entière. J'avais fait des essais de ce coté là par le passé, mais ça n'a rien donné d'assez intéressant. Ah bah, on est un génie ou on l'est pas ! (Notez l'humilité dont je fais preuve.)

 

  J'aimerais avoir autant de créativité et de bizarreries que Haruki Murakami. Mais il est inégalable et inimitable, surtout pas par moi. (Précision : non je ne me rabaisse pas, je sais que mes histoires étaient pas mal, mais lui, comme les autres, écrivent des histoires absolument géniales et maitrisées. Voilà.)

 

  J'aimerais avoir une stylistique aussi parfaite que celle de Dostoievski. Mais bon, il était russe, donc normal. A mes yeux, il est l'un des l'écrivain qui écrivent le mieux au monde.

 

  J'aimerais avoir des pensées philosophiques aussi intelligentes ainsi qu'un regard sur le monde aussi fin que celui de Muriel Barbery.

 

  J'aimerais que mes écrits de fiction (qui sont rares à présent, note) fassent aussi vrais que ceux de Guy de Maupassant. (Décrire les faits et laisser le lecteur se faire sa propre impression au lieu de dire au lecteur ce qu'il doit ressentir... ce qui ne lui fera rien ressentri du coup. Non non, ne me remerciez pas pour cette minute culture sur l'écriture de Maupassant.)

 

 J'aimerais avoir la poésie et l'élégance d'Anne Rice.

    

 J'aimerais avoir autant d'ironie mordante que Voltaire ou Romain Gary ! (hop, deux en un, ni vu ni connu °°)

 

 J'aimerais savoir aussi bien transposer des faits réels dans une fiction que Bram Stoker. (Oui bon elle est moyenne celle là. Désolé mon gars je t'adore, mais je t'envie rien en fait. ^^')

 

 J'aimerais avoir une écriture aussi lucide, ouverte, à la fois joyeuse et triste, intelligente que celle de Daniel Pennac. *minute d'admiration pour cet homme qui réussit à être à la fois un excellent écrivain et un mec normal qui vit sa vie de famille à fond et un engagé social \o/*

 

 J'aimerais être aussi drôle et surprenante qu'Amélie Nothomb. (En tout cas en ce qui concerne la bouffe, je suis certainement aussi obsédée qu'elle !)

    

 J'aimerais être aussi loufoque que Terry Pratchett. (Quoi que... xD)

 

 J'aimerais être aussi attendrissante qu'Isaac Asimov.

 

 J'aimerais être aussi folle que Lovecraft. ... Bon OKAY, j'ai rien trouvé à dire sur lui, j'avoue... Mais je le relis, et promis je trouve un truc plus constructif et crédible à dire.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 14:53

 En premier lieu, savoir que je voue un culte à Quentin Tarantino. Oui oui, tous les soirs je mets ma cape de rituel et je brule une bougie devant les DVD de ses films. Je veux bien sur parler de Pulp Fiction, Reservoir Dogs, Boulevard de la mort, Kill Bill 1&2 et Unglourious Basterds. Pourquoi Tarantino ? Parce que c'est décalé et déjanté bien sur ! Mais aussi parce que ce sont des chefs d'oeuvres pour la photographie, la musique, le montage... et les persos bien sur. Tarantino, c'est l'originalité même. On aime ou on déteste. 

 

 La deuxième place revient au poétique Hayao Miyazaki. Ses films sont tout simplement magiques et magnifiques, ça parle à mon penchant pour l'ailleurs et l'irréel. Mes préférés : Le voyage de Chihiro, Princesse Mononoke et le Château dans le ciel.

 

 Et puis je laisse Tim Burton (Edward aux mains d'argents, Sweeney Todd, Ed Wood...) et Christopher Nolan (Batman Begins, The Dark Knight, Le Prestige, Memento, Inception !!) se battre pour s'attribuer la troisième place. Je les adore tous les deux et je ne saurais dire lequel je préfère.

 

 Ah tout de même, Clint Eastwood a droit à son propre paragraphe, Million Dollar Baby, Mystic River et Gran Torino sont des purs chef-d'œuvres ! C'est tellement beau... (et triste oui)

 

 Sinon, j'apprécie en général les thrillers, les trucs déjantés et tout ce qui touche au fantastique ou à la SF. Je ne suis pas contre un film d'horreur de temps en temps, à condition qu'il soit bien fait, pas trop gore et suffisamment angoissant pour me faire flipper ! xD Quelques titres en vrac : Le Labyrinthe de Pan, District 9, Adèle Blanc-Sec, Identity, Seven, The Host, Avatar, Signes, Fight Club, The Usual Suspects, Le Seigneur des Anneaux, Le 5ème Élément, American History X, Bienvenue à Gattaca, La Ligne Verte, Watchmen, Moon, Sunshine, The Mist, Le nombre 23, La Route, 28 jours/semaines plus tard, Rec, The Descent, Les proies, Immortel Ad Vitam, Évolution, Clerks, Je suis une Légende, J'ai toujours rêvé d'être un Gangster, Dark City, Dark World (ouais je sais xD), L'Armée des 12 singes, L'Imaginarium du docteur Parnassus... et bien d'autres, mais je me bride, sinon ça deviendrait interminable !

 

 J'avoue être très sensible à l'émotion de certains drames comme L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, BrokeBack Montain, Requiem for A dream, The Wrestler ou encore 24H avant la nuit.

 

 J'aime aussi beaucoup les documentaires, notamment ceux qui concerne le climat (je vous conseille celui d'Al Gore, je ne sais plus le nom mais il est excellent ! ... Bah vous chercher comme des grands avec votre ami Google ! :p), la nourriture, les animaux ou la nature... J'aime assez les Michael Moore, mais ceux-là sont à regarder avec du recul.

 

 Pour finir, mes films d'animation coup de cœur : Là-Haut, Wall-E (ils sont très beaux, très véridiques, et pas très enfantins) et l'âge de Glace (juste parce que c'est drôle).

 

 Ce que je n'aime pas ? Le gore (trop dégueu, trop sadique), les comédie romantiques ou les films musicaux / de danse (des trucs de gonzesses ! xD), les polars (trop chiants, toujours la même chose) et les films de guerre (assez inutile pour la plupart, une guerre c'est moche et on le sait, pas besoin de faire un film là-dessus).

 

 J'ai fais assez bref, pour ne pas devenir chiante xD, et surtout parce que parle de films, critiquer des films... je peux le faire avec plaisir pendant des heures ! Au début je m'amusais même à écrire des critiques sur Allociné, mais maintenant j'ai trouvé un site bien mieux : SENSCRITIQUE => link Le site est en béta-test, mais il ouvrira bientôt pour tout le monde. Et rien ne vous empêchera d'aller consulter mon profil si ça vous chante. ^^ En fait, si je rate dans l'édition, je n'aurais qu'à devenir critique ! 8D

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 13:41

 Comme je n'ai pas encore trop d'idées pour remplir ces articles, je vais commencer par vous parler de moi, de mes goûts, de ce qui me révolte... (pas tout en un seul article hein !) Si ça n'intéresse pas, tant pis, mais au moins on ne pourra pas dire que je reste mystérieuse ! Il est vrai que je ne suis pas forcément très loquace quand il s'agit de parler de moi, même si je fais des efforts. 

 

 Aujourd'hui, je vais publier une petite série d'articles, histoire de faire toute une page (oui comme ça, ça sera oragnisé ! =D) qui me décrit genre... dans une présentation type Facebook, MySpace ou réseau social avec un nom en anglais. Pourquoi je remplis pas mes profils dans ces trucs là ? Eh bien parce que je veux pas me contenter de faire des listes, je peux construire des phrases avec des majuscules, des mots, des groupes syntaxiques 8D et des points, non mais !

 

 Bon, si on commençais par le plus important ? Les livres ! Ces merveilles qui sentent bon et qui me permettent de m'immerger totalement dans un autre univers (c'est ma drogue ! =D). Un livre, c'est joli, on peut le classer parmi d'autres dans une jolie bibliothèque, on peut le renifler donc :p, et puis le lire surtout. Voire le relire. Les mots, les phrases, c'est ma passion. C'est bien pour ça que j'écris et que je fais des études de Lettres à la Sorbonne d'ailleurs. Ben ouais.

 

 Depuis que je sais lire, je lis, je dévore des livres à toute allure. Si je lis vite, c'est parce que j'ai un bon entrainement. Je faisais déjà des nuits blanches à 7 ans pour lire un livre en entier par nuit. Toutes les nuits. (Et après on se demande pour quoi j'ai le cerveau fatigué... xD) Je sais pas vous, mais moi, je vois les lignes de caractères disparaitre derrière les scènes décrites, autrement dit, je ne vois plus les mots mais l'action en elle-même. C'est surement pour ça que je suis capable de m'engloutir un livre d'un coup.

 

 Qu'est-ce que j'aime alors ? D'abord, la fantasy ! \o/ (Vous savez, ces univers magico-médiéval truffés de créatures féériques ou terribles ?) J'y peux rien, ça me passionne. Alors c'est souvent considéré comme un genre pas sérieux et enfantin, je vous garantis que ça n'est pas le cas. Au travers d'une histoire à l'apparence simple transposée dans un monde totalement imaginaire, ça porte très souvent un regard pertinent sur notre monde, le vrai. Mais bon, ça permet aussi de s'évader complètement de son petit quotidien bien règlé, c'est différent, et c'est aussi pour ça que j'aime. Reevnons à mes livres. Je contemple ou hume parfois (xD) mes Tolkien chéris (Seigneur des Anneaux, Bilbo), évidemment ! Celui qui a tout créé, qui a travaillé 14 ans sur les différents mythes européens pour les rassembler dans un nouvel univers d'une poésie inégalée, qui a inventé la langue elfique et d'ailleurs, qui a inventé les elfes, les hobbit et tout ça. Malgré tout, mon écrivain préférée reste Robin Hobb, de son véritable nom Megan Lindholm (Saga Assassin Royal, Aventuriers de la Mer, les Harpies et Soldat Chaman, pour mes préférés) Ses livres sont tout simplement prenants et très intelligents. Elle traite du bien et du mal, du conflit modernité / nature avec une finesse qui m'épate, sans clichés ni manichéïsme. Si ça intéresse quelqu'un d'en savoir plus, on en reparlera. ;) Dans le genre, j'ai bien aimé aussi la Roue du Temps (tirer une histoire sur autant de tômes, faut le faire !) de Jordan et la Belgariade d'Eddings (là c'est plutôt parodique par contre... mais c'est très drôle et les personnages sont vraiment très attachants !).

 

 J'adore les vampires. Mais soyons clair, uniquement ceux d'Anne Rice (Entretien avec un vampire, Lestat, ect...) et celui de Bram Stoker (oui Dracula bien sur !). Les autres, poubelle. (Quoi je suis méchante ? :p C'est vrai, après c'est soit des monstres sanguinaires sans états d'âmes intéressants à suivre, soit des tafioles pour gamines ! xD)

 

 Le maître de l'étrange et de l'onirique : Haruki Murakami, avec Les Chroniques de l'Oiseau à ressort, Kafka sur le Rivage, La Ballade de l'impossible, Le Passage de la nuit...Que dire ? Une écriture magnifique, et tout le reste ben... c'est super bizarre ! xD On comprend pas toujours tout, mais franchement je le conseille à tout le monde. Enfin euh non. Si vous aimez que les trucs plus ou moins réalistes et que vous ne tenez pas à lire des trucs étranges, c'est pas la peine. Mais c'est dommage, vous passez à coté de quelque chose. Mais faut le lire pour comprendre.

 

 En tant que littéraire accomplie (oh c'est bon, plus qu'un an et j'ai ma licence =D) j'apprécie aussi nos chers écrivains français, qu'ils soient en poussière depuis des siècles comme Voltaire, morts et décomposés comme Romain Gary ou Maupassant, ou encore bien vivants comme Daniel Pennac et Amélie Nothomb. D'façon, là jsuis pas difficile, j'arrive à presque tous les apprécier. Sauf peu-être Sartre et Baudelaire.

 

 Un paragraphe pour Dostoïevski. Ouais, il a un nom super compliqué, en même temps il est russe, mais je l'ai lu pour la première fois récemment (Le Joueur, cet été en vacances ^^"), et ben croyez moi j'ai pas décroché du livre tant que je l'avais pas fini ! Et maintenant, j'en redemande. Je vais m'acheter Crimes et Châtiments et le dévorer avec plaisir !

 

 Sinon à part les romans, j'aime les beaux livres de photos sur l'univers, les planètes toussa, ou les beaux livres d'illustrations sur la fantasy (dans l'genre dessins de dragons, fées ou autres créatures imaginaires). Je m'intéresse aussi assez à la mythologie et aux symboles. Bon et bien, vous savez à peu près tout. \o/ Et franchement, si vous avez lu ce pavé en entier, c'est que vous étiez curieux à mon sujet, et ça me toucherait beaucoup. ='3

Partager cet article
Repost0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 17:01

...

 Hommage pour tDSCN0799.JPGoi, mon mignon éphémère, toi qui n'a vécu qu'une seule année mais qui a bien rempli ce temps à nous amuser et nous attendrir. Je sais que je peux parler à l'unisson de nos deux coeurs lorsque je dis que ce petit museau frémissant et glouton nous manquera. Je dis que tu étais doté d'une énorme gentillesse pour un si petit animal et que tu aurais mérité de jouir bien plus longtemps d'explorations dans l'appartement, de morceaux de viande succulents et de graines craquantes, de gratouilles sur le dos et de papier à découper pour en faire des nids douillets. Aussi petit étais-tu et aussi brève que fut ton existence, nous garderons toujours une belle place en nous pour ta mémoire. N'aie crainte, car en t'adoptant et en te nommant, nous t'avons conféré une individualité que tu conserveras à jamais dans nos souvenirs, ainsi tu vivras aussi longuement que nous. Je n'en dis pas davantage car l'idée de produire un joli texte à cause de ta mort me révulse. Je ne veux pas que cela soit beau, je veux simplement te rendre hommage à ma manière, toi qui étais si mignon et si petit, et peu importe si personne ne me lis, car cet article n'est pas pour ceux qui savent lire... 
Partager cet article
Repost0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 16:51
 Partir entre amies. Découvrir un nouveau pays. Se retrouver quatre jours et quatres nuits ensembles. Arpenter de nouvelles rues. Se souvenir du temps insouciant de l'adolescence. Se vider la tête. Etre bien et rire, tout simplement. Oublier sa routine pendant quelques jours à l'étranger. Savoir que maintenant nous sommes adultes et que notre vie n'est plus de longues journées à rien faire et à blaguer ensemble, mais avoir su apprécier un moment de retrouvailles et de complicité amicale et taquine. Dans quelques années on s'en refait un ? =)    
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 14:06
 Récemment j’ai parcouru le blog d’une personne qui se reconnaitra probablement si un jour je divulgue l’adresse de celui-ci et qu’elle décide de venir y jeter un œil. Elle y disait qu’elle ne parvenait pas à écrire lorsqu’elle était heureuse. Que la bonne écriture inspirée venait de la douleur. Elle n’a pas tort. D’ailleurs je pensais comme elle auparavant. Cependant je sais actuellement que cette étape n’est que la première de l’écriture. Se regarder souffrir et analyser cette souffrance par l’écrit, exorciser sa douleur par les mots, c’est très bien, c’est un très bon début. Lorsque l’on va mieux on n’arrive plus à écrire. Car notre sujet, notre mal, n’est plus. C’est un peu comme si il n’y avait plus lieu d’être inspiré et de coucher des mots sur le papier. L’écriture est vaine et stérile, d’ailleurs le besoin d’écrire se fait moins ressentir. Ça m’est arrivé, cette période de vide alors que je j’allais bien. Et puis, doucement, mais surement, l’envie irrésistible et impérieuse d’écrire revient à l’assaut. Et comme avant, on ne peut plus y échapper. Mais alors quoi écrire ? Peu importe, n’importe quoi, tant que le besoin est apaisé. Comme je l’ai dit, me concernant, ce besoin est satisfait actuellement par les "role-play" et le présent journal virtuel. Si la veine de l’écriture est en nous, l’inspiration revient et nous nous apercevons qu’il est possible d’écrire même lorsque que tout va bien.

 Est-ce autant satisfaisant ? Je crois. Pourtant la création est moindre. Où est passé ce vaste univers magique régi par ses propres lois ? Où sont passés les centains de personnages et créatures fantastiques ? Où sont passées les dizaines d'heures d'écriture quotidiennes ? ... Où est passé ce fantôme qui ne vivait pas pour elle-même mais pour ce monde, pour ses innonbrables autres vies imaginaires ... ?

 Le vaste monde est là, tout près, tapi sournoisement dans les recoins de ma mémoire. Mais il est parti de mon coeur et de mes pensées. Il n'existe plus pour moi autrement que comme une entrave à ma création, que comme un bénéfique rappel d'une période de non-vie dans laquelle il ne faut plus jamais retomber.

 Les personnages sont morts-vivants, tel leur créatrice auravarant, qui devait mourir un peu pour leur influer sa propre vie. Morts car oubliés, reniés, cachés, sans espoir de retour. Vivants car immortalisés sur le papier. Vivants en quelque sorte en moi, qui suis revenue à la vie lorsque j'ai fais le choix de m'écarter définitivement de ce pîège irréel, vivants car je vis aujourd'hui et qu'ils sont forcément un peu moi... Palpitent-ils d'excitation dans leur feuilles de papier, à me voir vivre pleinement et réellement sans songer à eux ? Ou s'évanouissent-ils petit à petit ? Peu m'importe... ils n'existent pas.

 Les journées entières passée à écrire sont heureusement révolues. Passer son existence à écrire, ce n'est plus tellement vivre. Maintenant je vis et j'en suis heureuse. Avant, l'étais-je ? Difficile à dire puisque je ne vivais pas entièrement dans le monde réel.

 Alors, oui, le besoin d'écrire est satisfait, tout comme le besoin de vivre.

 Je devrais brûler ces milliers de feuilles... Pour être totalement libre... Pour me venger du temps qu'elles m'ont volés... Pour prouver que je n'aime plus ce monde de pacotille et que je n'en n'ai plus aucun besoin !        

Partager cet article
Repost0

Le Journal

  • : La plume est la langue de l'âme...
  • : Lorsque la conteuse met son cœur à nu devant vous... Etats d'âmes, tranches de vie, réflexions, revues ludo-culturelles, engagement pour la Planète et un mode de vie non-violent.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Hyatt
  • ~ Douce folie ~ Naturelle sérénité ~ Sensuelle candeur ~ Amoureuse passionnée ~ Réaliste révolutionnaire ~ Désinvolte adulte ~ Dévouée amie ~ Rancunière enfant ~ Geekette déjantée ~ Esprit libre ~ Étrange drôlerie ~ Joyeuse rêveuse ~

[Tuto] Repérer et identifier une Hyatt sauvage

Carte d'identité : Hyatt, 1/4 chatte, 1/4 ourse, 1/4 rêve, 1/4 humaine.

Activités : faire le moins possible de mal durant son existence.

Peut être appâtée par : de la nourriture, un mot doux, un livre, du papier et un crayon, une séance de ciné, un jeu (plateau, carte, vidéo, de rôle...), un animal mignon, un dragon.

Se rencontre : généralement sur un canapé, dans un lit, derrière un ordinateur, dans la nature le plus près possible des arbres et/ou des étendues d'eau.

Se reconnait : à son tatouage en forme de rose sur la nuque et son labret (piercing au menton).

Un Truc À Chercher ?

Remerciements

Merci à vous tous de me lire et de parfois prendre le temps de me laisser un commentaire, ça me touche toujours beaucoup. Merci à mes lectrices et lecteurs d'un jour ou de toujours, que vous vous soyez manifestés à moi ou que j'ignore que vous me lisez.  

 

Il est vrai que j'écris avant tout pour moi-même, mais également pour vous un petit peu... Alors à vous tous que j'aime tant, qui réussissez à me supporter et me faites compter parmi vos proches, je vous dédie ce blog. Je vous dédie mes mots à tous.

 

 Merci.