26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 00:35

lMa vertu préférée : l’empathie. Savoir se mettre à la place des autres et les comprendre est une qualité qui fait cruellement défaut à ce monde.

La qualité que je préfère chez un homme : le cran de serrer sa chérie dans ses bras et de lui dire des mots tendres devants tous ses potes, clamer “oui je l’aime et je ne vais pas prétendre le contraire juste pour faire mon macho parce que mes copains sont là.”

La qualité que je préfère chez une femme : la franchise. Je déteste les pestes hypocrites qui, à longueur de journée, racontent des commérages et des mensonges sur les autres. Jamais je ne pourrais apprécier une personne comme cela.

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : leur originalité, indéniablement. Amanda, Vanessa, Isabelle, Angélique et Virginie sont toutes des femmes très spéciales.

Mon principal défaut : j’hésite entre ma fainéantise ou ma trop grande sensibilité qui me fait souvent souffrir pour rien.

Mon occupation préférée : lire ou écrire seule dans la nuit, rêvasser en regardant des arbres ou mon poisson... regarder un film ou une série avec mon chéri, des amis ou la famille, écouter de la musique avec mon homme, rire avec mes amies ou mes collègues, parler longuement et me confier à ma meilleure amie, jouer avec mon chat ou le câliner, manger, dormir, parfois jouer à des jeux vidéos... et me baigner dans le mer pour après m’étendre sur un rocher et me faire lécher les pieds par des vagues, mais ça, je ne peux que rarement le faire !

Mon rêve de bonheur : vivre dans le sud, avec ma famille et mes amies pas loin. Être entourée de nos enfants avec Arnaud et aussi d’animaux. Voyager beaucoup avec eux.

Quel serait mon plus grand malheur ? Bien sûr perdre ceux auxquels je tiens. Mais tout le monde doit répondre la même chose à cette question je suppose. Alors, si je devais répondre autre chose... Je pense que mon plus grand malheur serait d’avoir des regrets à la fin de ma vie, de réaliser que je n’ai pas fais tout ce dont je rêvais pendant que je le pouvais, de finir seule, inutile, inachevée.

Ce que je voudrais être : plus courageuse. Sinon j’aurais aimé être dresseuse de dragons.

Le pays où je désirerais vivre : je crois que j’aimerais vivre en Suède, en Norvège, en Finlande, en Écosse ou en Irlande, si je parlais les langues de ces pays. Sinon je me vois bien au Québec. Mais la France me convient assez bien, même si parfois j’ai honte. (la corrida inscrite au patrimoine culturel...)

La couleur que je préfère : noir, le mystère. Si on considère qu’il ne s’agit pas d’une couleur, alors le rouge, passion.

La fleur que j’aime : la rose. Fragile, éphémèrement resplendissante, piquante. La fleur d’Aphrodite, la fleur de la pureté et de l’amour. J’en ai même une tatouée sur la nuque, symbole de mes 20 ans.

L’oiseau que je préfère : tiens c’est drôle comme question, car j’ai envie de me faire tatouer une plume d’oiseau depuis longtemps... L’oiseau, libre mais fragile lui aussi... La plume de l’écrivain... Bref, mon préféré ? Le faucon !

Mes auteurs favoris en prose : Robin Hobb. Tolkien. Haruki Murakami. Anne Rice. Voltaire.

Mes poètes préférés : je n’aime pas la poésie et j’ai envie de secouer (pour ne pas dire baffer) les poètes.

Mes héros dans la fiction : le Fou et le Docteur sans conteste (marrant, les deux n’ont pas de nom), Louis, Lestat, Brashen, FitzChevalerie et sûrement beaucoup d’autres...

Mes héroïnes favorites dans la fiction : Evelyn (Le Dieu dans l’ombre) !! La louve Okami Amaterasu ! xD Et tant d’autres !

Mes compositeurs préférés : euh, compositeurs dans le sens compositeur classique ? … Euh en fait sinon j’aime le rock et le métal...

Mes peintres favoris : Dali. Mais je ne suis pas calée en peinture.

Mes héros dans la vie réelle : tout ceux qui ont eu le courage de se dresser devant l’ordre établi et les certitudes pour faire avancer l’Humanité.

Mes héroïnes dans l’Histoire : pareil... Pourquoi admirerais-je autre chose chez une femme que chez un homme ?

Mes noms favoris : Arnaud et Emmanuelle.

Ce que je déteste par-dessus tout : la tromperie et l’intolérance.

Personnages historiques que je méprise le plus : tous les tyrans.

Le fait militaire que j’admire le plus : … Les armistices ?

Le don de la nature que je voudrais avoir : savoir chanter, comprendre et jouer de la musique, dessiner. En somme, comme le disait Romain Gary, j’aimerais être plus artiste mais je ne sais rien faire faire à part écrire. (Et encore !)

Comment j’aimerais mourir : jamais ! Hm, sans souffrir, et vieille, mais pas suffisamment pour avoir perdu l’esprit.

État d’esprit actuel : en réflexion sur moi-même pour répondre à ce questionnaire. Envie d'écrire.

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : peut-être les fautes commises par ignorance ou dans l’intention de bien faire...Je ne sais pas. Je suis plutôt sévère comme fille.

Ma devise : soyons désinvoltes !
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Héhé je savais que tu aimerais ce questionnaire :D
Répondre

Le Journal

  • : La plume est la langue de l'âme...
  • : Lorsque la conteuse met son cœur à nu devant vous... Etats d'âmes, tranches de vie, réflexions, revues ludo-culturelles, engagement pour la Planète et un mode de vie non-violent.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • Hyatt
  • ~ Douce folie ~ Naturelle sérénité ~ Sensuelle candeur ~ Amoureuse passionnée ~ Réaliste révolutionnaire ~ Désinvolte adulte ~ Dévouée amie ~ Rancunière enfant ~ Geekette déjantée ~ Esprit libre ~ Étrange drôlerie ~ Joyeuse rêveuse ~

[Tuto] Repérer et identifier une Hyatt sauvage

Carte d'identité : Hyatt, 1/4 chatte, 1/4 ourse, 1/4 rêve, 1/4 humaine.

Activités : faire le moins possible de mal durant son existence.

Peut être appâtée par : de la nourriture, un mot doux, un livre, du papier et un crayon, une séance de ciné, un jeu (plateau, carte, vidéo, de rôle...), un animal mignon, un dragon.

Se rencontre : généralement sur un canapé, dans un lit, derrière un ordinateur, dans la nature le plus près possible des arbres et/ou des étendues d'eau.

Se reconnait : à son tatouage en forme de rose sur la nuque et son labret (piercing au menton).

Un Truc À Chercher ?

Remerciements

Merci à vous tous de me lire et de parfois prendre le temps de me laisser un commentaire, ça me touche toujours beaucoup. Merci à mes lectrices et lecteurs d'un jour ou de toujours, que vous vous soyez manifestés à moi ou que j'ignore que vous me lisez.  

 

Il est vrai que j'écris avant tout pour moi-même, mais également pour vous un petit peu... Alors à vous tous que j'aime tant, qui réussissez à me supporter et me faites compter parmi vos proches, je vous dédie ce blog. Je vous dédie mes mots à tous.

 

 Merci.